La compagnie Public Aléa a été créée en 2009 sous l’impulsion de Benjamin Guyot, metteur en scène et comédien. Elle est basée à Rennes, France.

 

Les textes sont les points de départ des projets, qu’il s’agisse d’oeuvres dramatiques ou d’adaptations pour la scène. Ils sont choisis pour leurs qualités poétiques et dramaturgiques, pour le regard et les questionnements qu’ils posent sur l’Histoire et le monde actuel, et pour le potentiel qu’ils offrent aux comédiens et aux créateurs scéniques.

 

Depuis 2015, le projet de la compagnie met l’accent sur les textes de certains auteurs vivants, de langue française ou étrangère, dont le travail bouscule les codes de l’écriture dramaturgique classique et convoque une approche scénique pluridisciplinaire. L’objectif à terme est d’établir des partenariats durables avec ces auteurs sous forme de commande et/ou de création de leurs oeuvres.

Ainsi en 2017, Public Aléa créera pour la première en fois en France la pièce de la dramaturge américaine Annie Baker Les Aliens, dans une traduction de Ronan Mancec.

 

Par ailleurs, une attention particulière est portée aux écritures tissant des liens entre le texte et la musique ou permettant la mise en relation scénique de ces deux arts. Ainsi, depuis 2009 ont été créés Bangs (2011), un spectacle mêlant théâtre, performance et musique autour de la figure du rock critic Lester Bangs, ainsi que deux formes courtes performatives: Good Rockin Tonight (2014), autour de la figure d’Elvis Presley et d’après la pièce Saint Elvis de Serge Valetti, et Bienvenue en Amérique (2016), sur l’imaginaire du Rêve Américain, d’après des textes de Michel Butor et Charles Bukowski.